L’ADORATION DES MAGES
  Passez avec la souris sur les zones soulignées pour voir les détails

Matthieu, dans son évangile, écrit : “Voici que des mages venus du Levant se présentèrent à Jérusalem en disant : “Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Car nous avons vu son étoile au Levant et nous sommes venus nous prosterner devant lui”... Et voici que l’étoile se plaça au-dessus de la maison. Et, entrés dans la maison, ils virent l’Enfant-Jésus et sa Mère. Ils tombèrent à genoux et se prosternèrent.”
Les peintres et les maîtres verriers du début du XVIe nous permettent de contempler, dans l’église Sainte-Jeanne d’Arc, les scènes de la Nativité et de l’Adoration des Rois mages. Ils montrent leur savoir, leur science dans la peinture sur verre et dans la perspective, tout en respectant la pensée des pères de l’Eglise et des théologiens du XIIe et du XIIIesiècle.

Gaspard, Melchior et Balthazar...

Les maîtres verriers réalisent une scène pleine d’intensité. Les Rois mages entourent Marie et Jésus. L’Enfant- Jésus est magnifique. Marie tient son fils debout sur ses genoux. Jésus est nu, nimbé et déjà triomphant. Il a les bras ouverts et il lève son index vers Gaspard pour l’accueillir et le bénir. Gaspard, émerveillé, est agenouillé et prosterné devant tant de majesté. Lui, roi, il a ôté son chapeau ceint de sa couronne d’or qu’il a déposée sur le sol en signe d’humilité. Il est vêtu d’un magnifique manteau, richement décoré, peint au jaune d’argent rehaussé de grisaille ; sur le galon on peut lire “Gaspard rex”. Ses cheveux, sa barbe blanche représentent la vieillesse, c’est-à-dire la sagesse. Il offre à Jésus de l’or, symbole de royauté. Melchior, au centre, domine et regarde la scène. Il porte un chapeau rouge et une barbe grisonnante. Il représente la maturité. Il offre l’encens qui symbolise la divinité. A sa gauche, Balthazar, l’Africain, avec un visage juvénile, symbolise la jeunesse. Il offre la myrrhe qui représente la souffrance du Christ dans sa Passion. Mais, Balthazar lève les yeux et pointe son index de sa main gauche. Il nous indique l’étoile qui les a dirigés.
Pourquoi un Roi mage Africain ? C’est suite à une viste d’Ethiopien à Avignon où Clément VI était Pape et c’était le seul Pape qui soit passé par Rouen. Il s’appelait Pierre de Beaufort et avait été Abbé de Fécamp....

Un message...

Les maîtres verriers ont représenté une étoile comme un grand soleil avec de nombreux rayons de lumière, c’est un message qui semble nous dire si vous cherchez la lumière, vous ne pouvez trouver que la lumière du Fils de Dieu, Jésus, venant nous aider et nous sauver. N’est-ce pas un acte d’amour ?

Alain Lacoume